* . * COULEURS & HARMONIE * . *

* . * COULEURS  &  HARMONIE * . *

8 * Des sentiments de médiocrité.

   Ce sentiment de ne pas être à la hauteur d'une situation nous assaille chaque fois que nous n'arrivons pas à faire ce que nous devrions faire. Le problème, bien entendu, est que nous avons souvent des règles totalement injustes pour déterminer si nous sommes médiocres ou non. Mais commençons d'abord par considérer le message que les sentiments de médiocrité tentent de nous communiquer.

 

Le message.

 

Le message véhiculé est que vous ne possédez pas, à l'heure qu'il est, le degré de compétence nécessaire pour effectuer la tâche qui vous attend : vous avez besoin de plus d'information, de compréhension, de stratégies, d'outils & de confiance en vous-même.

 

La solution :

 

*  Demandez-vous simplement : « Est-ce vraiment l'émotion que je devrais éprouver dans cette situation ? Suis-je vraiment médiocre ou devrais-je modifier ma perception des choses ? »

 

Peut-être avez-vous réussi à vous convaincre que pour vous sentir à la hauteur, il faudrait mieux chanter ou mieux danser que Michael Jackson ?

 

Dans ce cas, vous avez fort probablement une perception erronée de ce que vous êtes.

 

Si vos sentiments sont justifiés, le message de la médiocrité vous signale que vous devez trouver un moyen de mieux réussir et, dans ce cas, la solution est simple :

 

*  Lorsque vous ne vous sentez pas à la hauteur, appréciez ce message d'encouragement. Dites-vous que vous n'êtes pas parfait et que vous n'avez nullement besoin de l'être. Dès que vous aurez bien assimilé cela, vous cesserez de vous sentir médiocre à l'instant où vous aurez pris le ferme engagement de passer le reste de votre vie à vous améliorer.

 

*  Trouvez-vous un modèle  -une personne qui réussit bien dans le domaine dans lequel vous vous sentez médiocre  - et demandez à cette personne de vous guider. Cette décision de maîtriser cet aspect de votre vie et chaque petit progrès que vous aurez accompli a pour effet de faire de vous non plus une personne médiocre, mais une personne en période d'apprentissage.

 

Cela est important, car les gens qui se sentent médiocres ont tendance à tomber dans le piège de l'impuissance acquise, c'est-à-dire, à se convaincre que dans leur cas, le problème est insoluble. Il n'y a pas pire mensonge.

 

Vous n'êtes pas médiocre. Peut-être manquez-vous de formation ou d'expérience dans un domaine particulier, mais vous n'êtes pas médiocre. En vous, sommeille l'aptitude à vous faire remarquer dans un domaine quelconque.

 

Lorsqu'on commence à croire que les problèmes sont permanents ou qu'ils sont partout ou trop nombreux pour pouvoir être réglés, on a tendance à éprouver…



14/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres