* . * COULEURS & HARMONIE * . *

* . * COULEURS  &  HARMONIE * . *

Les dominants & les dominés.

   Ils se marquent beaucoup par des attitudes physiques. La position du corps et particulièrement du thorax (bomber le torse), des épaules & du cou donne le désir de positionnement.

 

Mais c’est la gestuelle plus fine, comme les mouvements oculaires, la position de tête, la vibration de la voix et, de façon plus subtile, l’élasticité & la résistance des auras, qui va donner la véritable position dominante ou dominée.

C’est l’expérience et la conviction intime acquise et la certitude qui en découle.

 

L’agressivité n’est pas un signe de dominance, mais celle d’un dominé qui souhaiterait dominer.

 

De même, la forme du corps en volume n’est qu’une tentative de compensation. Un gros essaie de faire le poids (ou de se protéger du danger potentiel). L’archétype du dominant, c’est Gandhi. Sans rien faire, tout le monde lui obéit.

 

Baisser les yeux à intervalle régulier dans une conversation est un signe de positionnement dominé.

 

Les dominants se remarquent à terme surtout dans leurs maladies : problèmes cardiaques, coronaires, d’hypertension, de la hanche, etc.

 

La dominance à tout prix est une caractéristique animale et sa transposition  au niveau humain est un contresens spirituel qui finit toujours par se révéler en pathologie.

 

La seule dominance qui ne finisse pas par se somatiser est empreinte de grande modestie, comme celle du Dalaï-lama par exemple.



12/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres