* . * COULEURS & HARMONIE * . *

* . * COULEURS  &  HARMONIE * . *

Les nombres, les chiffres…

   Tous les peuples ont accordé une grande importance aux nombres, à leurs propriétés et à leur rôle. Pour Pythagore, tout nombre et le nombre est divin : il est la force qui maintient la permanence éternelle du cosmos. Les nombres étant la règle, l’ordre, la musique, dans le monde tout est réglé, ordonné & musical.

 

Et les nombres sont la substance, la matière & le principe du mouvement des êtres et de la nature, la source & la racine de toutes choses.

 

Chaque nombre a sa propre forme (3 le triangle, 4 le carré, 5 le pentagone, 6 l’hexagone, etc.) et possède un sens propre un sens dérivé et un sens allégorique. Les nombres cardinaux sont indicateurs de quantités et les nombres ordinaux de qualités.

 

Liens entre le macrocosme & le microcosme humain, on leur attribue une puissance en rapport avec les forces de l’univers et l’homme y puise un pouvoir magique, lui permettant d’exploiter ces forces à sont profit.

 

Alchimistes & kabbalistiques ont également cru à la puissance des nombres et à leur influence occulte. L’enseignement de la kabbale repose sur le symbolisme des nombres, des figures géométriques et de l’alphabet hébraïque. Ce système philosophique basé sur les combinaisons de ces divers éléments permet  d’entrevoir les Lois fondamentales et de pressentir des vérités qu’il nous serait impossible d’approcher.

 

Le nombre d’or, ou propriété de la section dorée, ou divine proportion, préside à l’harmonie architecturale. C’est le nombre mystérieux où la logique mathématique, le Logos divin, créateur du Cosmos et le sens de la Beauté chez l’homme, se rencontrent de façon révélatrice.

 

Lié au nombre 5, il figure le rapport invariable existant entre le côté du pentagone et on grand segment ou entre la diagonale et le côté du pentagone régulier, qui est toujours équivalent au grand segment.

 

   Sa valeur est 1,618 et sa formule mathématique : c’est sur le nombre d’or que furent établis les canons de la beauté du visage humain dans la Grèce ancienne, que furent construits un grand nombre de monuments & de temples, tels le Parthénon, la cathédrale de Strasbourg, la pyramide de Chéops et que furent fixés les lois de la musique, de la philosophie & de la métaphysique.

 

Les nombres favorables sont : 6, lié à la longévité ; 2, symbole de la facilité ; 3, associé à l’accouchement, à la naissance ; 8, à la prospérité et 9 à l’éternité.

 

Les nombres qui apparaissent dans les rêves doivent être rapprochés des évènements personnels. Lorsqu’il s’agit de petits nombres, le rêveur doit se demander ce qui s’est passé il y a autant d’années ou lorsqu’il avait l’âge correspondant. Les nombres impairs sont masculins et les nombres pairs d’essence féminine.



27/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres