* . * COULEURS & HARMONIE * . *

* . * COULEURS  &  HARMONIE * . *

SEPT : Harmonie.

  Dès l'Antiquité, le nombre SEPT apparut comme une manifestation de l'Ordre & de l'Organisation cosmiques.

 

*  Nombre solaire, il figure sur les monuments de l'Antiquité avec la couronne aux 7 Rayons en rapport numérique avec les Sept cieux de Zoroastre, les sept bœufs tirant le char du soleil dans les légendes nordiques et surtout avec les 7 planètes  divinisées par les Babyloniens qui formèrent les jours de la semaine à partir de leurs noms.

 

Ces divinités étaient symbolisées par 7 étoiles, 7 croix, 7 bustes, 7 autels flamboyants, 7 couteaux plantés en terre ou 7 arbres.

 

*  Les planètes correspondent à 7 Plantes désignées par Hermès Trimégiste : Soleil * Prêle, Vénus *  Verveine, Mercure * Quintefeuille, Mars * Plantain, Jupiter * Plante à sucre, Saturne * Asphodèle, Lune * Eglantine.

 

*  Sept, qui régit le Temps & l'Espace, est, dans l'Ecriture, le nombre complet signifiant le tout ou l'entier de la chose à laquelle il est appliqué.

 

*  Le solstice d'été a lieu quand le soleil passe dans le 7e signe zodiacal, le solstice d'hiver quand il a parcouru 7 signes à partir de ce dernier. Il y a 7 signes d'un équinoxe à l'autre. Ce qui recouvre la totalité du cycle solaire.

 

*  Symbole d'abondance et expression de la totalité divine, le 7 est lié au passé culturel hébreu : l'année juive débutait dans l'allégresse à la nouvelle Lune du 7e mois, le jour des Trompettes. Tous les 7 ans, on fêtait l'Année du Sabbat appelée aussi l'Année de Dispense : on libérait les esclaves et on laissait la terre se reposer.

Au bout de 49 année lunaires (7 x 7), on célébrait l'Année du Jubilé. Le chandelier a 7 lampes ; il y a 7 sceaux, 7 trompettes, 7 plaies, etc.

 

*  C'est le nombre de l'ordre & de l'organisation de l'espace : les astres errants ont donné naissance au concept des sept cieux traversés par l'âme lors de son retour vers l'Eternel, Principe Universel et Organisateur du monde, symbolisés par les sept étages des ziggourats, temples babyloniens unissant le Ciel et la Terre.

 

*  Les sept étoiles de la Grande et de la Petite Ourse, les sept bœufs ou Septem Triones, ont donné le mot Septentrion.

 

*  Pour les Anciens, ces sept planètes, sous leurs différents aspects, incarnent tous les aspects possibles de la divinité et des forces secrètes de la nature et de l'inconnu.

 

*  Mais sept est aussi le nombre du péché (7 péchés capitaux) et, dans l'Ancien Testament, de l'expiation & de la vengeance (Caïn sera vengé 7 fois ; Lemec, son descendant 77 fois. Ce dernier vécut 777 ans).

 

*  Cette ambivalence s'applique au nombre 7 qui domine la révélation de St Jean dans l'Apocalypse : symbole de l'abondance divine et nombre du châtiment.

 

*  En Occident, le septénaire règle la vie de l'homme : après 7 mois de gestation le fœtus  est viable.

Sept marque les périodes de la vie : première enfance jusqu'à 7 ans, âge de raison ; 7 x 2 = 14, fin de l'enfance ; 7 x 3 = 21, majorité, fin de l'adolescence ; 7 x 4 = 28, jeunesse ; 7 x 3 = 35, âge adulte ; 7 x 6 = 42, maturité suivie par le déclin des forces.

 

*  En Chine, sept (qi), nombre yang, est associé à la femme yin dont il régit le rythme de développement : à 7 mois, apparition des dents de lait qui seront perdues à 7 ans. A 7 x 2 = 14, s'ouvre la route du yin (apparition de la menstruation) qui se refermera à 7 x 7 = 49 ans (ménopause). Après la mort donne lieu à des rituels et à des offrandes précises. Le 49e jour, le mort est passé dans l'autre monde.

 

*  En Egypte, sept était le symbole de vie éternelle et des dieux comme les défunts sont soumis au rythme septenaire : à la 7e heure de la nuit, la barque de Râ affronte le Serpent Apophis ; le défunt doit franchir sept salles et sept portes avant de parvenir aux plus hautes sphères de l'Amenti. Il était également un nombre créateur. Osiris passe 7 mois dans le sein de sa mère Nout, et dans certains temples, on déposait sa statue pendant 7 jours sur les branches d'un sycomore (attribut de Nout) ; les chrétiens des premiers siècles faisaient naître la Vierge Marie après 7 mois de gestation.

 

*  En Perse, c'était un nombre sacré : il y avait 7 grades initiatiques du culte de Mithra : Corbeau  -  Griffon  -  Soldat  -  Lion  -  Perse  -  Héliodrome (courrier du Soleil)  -  Père.

 

*  En Grèce, le septième jour était consacré à Apollon, né le 7e jour du mois, dieu Septime, de la Septième Porte, qui jouait d'une lyre à 7 cordes (heptacorde). De la même flûte de Pan à 7 tuyaux, symbole de l'harmonie céleste. La mythologie cite les 7 Hespérides, les 7 enfants de Nobié, les 7 Cyclopes, les 7 filles d'Astarté, les 7 portes et Cercles de l'Enfer…

 

*  Sept est aussi le nombre de l'initiation, dans la légende du Graal qui présente 7 pucelles défendues par 7 chevaliers affrontant le héros Galaad. Image indiquant au chevalier qu'il doit libérer le « sept », lui rendre le rayonnement spirituel indispensable à la vie des hommes. On le retrouve dans les sept grands rites des Sioux : la Garde de l'Ame, le Rite de Purification, l'Imploration d'une Vision, la Danse face au Soleil, les Rites de Puberté, l'Apparentage et les Jeux de la Balle.

 

*  C'est le nombre de la virginité, assimilé par les Pythagoriciens à Minerve, issue de la tête de Jupiter, donc sans Mère et déesse toujours vierge de la Raison (4 = 3, Matière + Esprit).

 

Sept est le nombre de l'accomplissement, exprimé par le Chariot du Tarot et la Septième Séphira Nezat, Victoire.

 

*  Le nombre 7, perfection de la plénitude, est un symbole commun à toutes les religions : mésopotamienne, sumérienne, hébraïque, grecque, perse, arable, chrétienne, chinoise, hindoue, etc.

 

L'Egypte comptait 7 dieux de lumière et 7 de ténèbres, prototype des 7 Esprits de la Présence et des 7 diables des chrétiens.

 

*  C'est le nombre de la purification, de la pénitence (7 ans pour chaque péché, libération des esclaves la 7e année, le deuil durait 7 jours, etc.)

 

*  Le nombre 7 est agent d'évolution : la création a lieu en 7 jours, il y a 7 patriarches ; dans l'Apocalypse : 7 candélabres, 7 étoiles, 7 esprits, etc. Le nombre 7 est mentionné 700 fois dans l'Ancien et le Nouveau Testament, il renferme le secret de la vraie Croix aux six directions (+ le centre), étendues indéfinies se dirigeant vers le haut, le bas, la droite, la gauche, en avant et en arrière.

Dirigeant son regard vers ces 6 étendues comme vers un Nombre toujours égal, il achève le Monde ; il est le commencement et la fin ; en lui s'achèvent les 6 phases du Temps et c'est de lui qu'elle reçoivent leur extension indéfinie : c'est là le secret du nombre 7.

 

*  L'Islam compte 7 cieux, 7 terres, 7 enfers, 7 portes à son paradis, 7 prophètes associés par les Soufis aux 7 organes subtils et à une couleur : Adam-noir mat ; Noé-bleu ; Abraham-rouge ; Moïse-blanc ; David-jaune ; Jésus-noir lumineux ; Mahomet-vert. Lors du pèlerinage à la Mecque,  on fait 7 fois le tour de la K'aba et 7 fois la distance entre les monts Cafâ et Marnia. L'âme des morts demeure 7 jours auprès de la tombe. Le nouveau-né reçoit son nom le 7e jour.

 

*  Dans l'hindouisme, sept est un nombre entier obtenu en ajoutant les 3 principes divins aux 3 principes de l'univers et en intercalant un 7e principe d'union, celui de la Conscience de Vérité. Il joue un rôle important dans le système védique qui compte 7 délices (sapta ratnâni), 7 flammes d'Agni (sapta archishah), 7 rayons ou vaches (sapta gâvah), 7 vaches ou mères nourricières...

 



17/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres