* . * COULEURS & HARMONIE * . *

* . * COULEURS  &  HARMONIE * . *

Le gris de la souris & de la pierre

    Le gris de la souris & de la pierre.

 

Le gris résulte d’un mélange de noir & de blanc. Il harmonise ainsi les contraires. Mais il implique aussi le risque d’une neutralité vague, d’une absence d’expression.

Le gris est souvent considéré comme la couleur de la dépression et de la neurasthénie, de l’indifférence et de l’absence d’émotions.

 

Cette couleur soutient la pensée analytique. Dans un mandala, elle peut indiquer un processus de clarification concentré ou bien le besoin de faire la lumière dans une situation délicate ou éprouvé comme sans issue.

 

Mais le gris peut aussi exprimer le contraire, à savoir le désir de se cacher, de devenir invisible à soi-même et aux autres, de ne pas attirer l’attention.

Dans ce cas, il conviendrait de s’interroger sur ses angoisses et sur son comportement avec les autres, et de prendre conscience de ses propres forces.

 

Les pierres aussi sont grises. On les rapporte à l’éternité, à la survie, mais aussi à la tranquillité et à la sagesse.

Dans quelques cultures anciennes, par exemple chez les Celtes, les pierres étaient considérées comme sacrées et utilisées dans des cercles magiques et des délimitations rituelles, ce qui leur confère une affinité particulière avec le mandala.

Sous ce rapport, le gris rappelle un espace intérieur qui devrait être consacré à ce que nous avons de plus intime.



11/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres