* . * COULEURS & HARMONIE * . *

* . * COULEURS  &  HARMONIE * . *

Le rouge.

    L'effet de cette couleur est tout aussi unique que sa nature. Elle donne une impression de sérieux & de dignité tout autant que de grâce.        J.W. von Goethe.

 

Le rouge est une couleur ambivalente qui, d'un côté, caractérise la force vitale, la passion, l'énergie, l'éros, le sang lais, de l'autre, la haine, la colère, la rage sauvage, la vengeance & la mort. Le rouge est la couleur la plus chaude, ayant des vibrations les plus puissantes. Il excite, stimule et exerce une action expansive.

 

Depuis les temps les plus anciens, le rouge est considéré comme le symbole des efforts pour conserver et renouveler la vie, pour renforcer les énergies vitales. Dans le sacrifice sanglant, une vie nouvelle doit naître du sang qui s'écoule de la victime. Le passage de la mort à la vie est également représenté par l'écoulement su sang pendant le processus de la naissance. Il n'est pas nécessaire que cela s'effectue de facto, mais peut aussi s'accomplir symboliquement, dans un rituel. Le sacrifice sanglant sans doute le plus connu, dans la chrétienté, est la mort expiatoire du Christ, dont le fidèle boit symboliquement le sang, aujourd'hui encore, sous l'aspect du vin.

 

n autre aspect du rouge est le feu. Nous retrouvons ici encore des interprétations contradictoires. Le feu apporte la destruction, mais il en ressort toujours quelque chose de neuf, de purifié. Les alchimistes du Moyen Age, dont le but était de transformer en or des métaux communs, se sont particulièrement attachés à cet aspect. Ils considéraient le rouge comme le signe d'un processus de transformation chimique réussi. Dans le bouddhisme tibétain, le rouge renvoie aussi à la transformation, mais rapportée ici au domaine du psychisme et de l'âme. Le feu est une barrière de flammes sur le chemin du savoir, que l'homme ignorant doit franchir. S'il réussit cette démarche, le feu dissipe les ténèbres de l'erreur et (conduit) à la prise de conscience que nous cherchons.

Le feu est donc une métaphore du processus douloureux qui doit être enduré sur la voie de l'illumination.

C.G. Jung aussi interprète le processus alchimique comme une image de la transformation psychique sur la voie de la totalité, et la couleur rouge est reconnue dans l'expression du côté affectif de ses patients.

 

Le rouge est privilégié par les personnes extraverties comme signe de leur franchise, de leur énergie & de leur activité.

A l'inverse, cependant, il est également possible qu'une personne introvertie se décide en faveur du rouge parce que les impulsions qui émanent de cette couleur lui manquent et qu'elle veut, grâce à elles, enrichir son affectivité. Le rouge revitalise à différents niveaux : au niveau physique, il aide à dynamiser une circulation sanguine paresseuse, à lutter contre l'asthénie & l'épuisement et à stimuler sexuellement ; au niveau psychisme et sur le plan de l'humeur, le rouge renforce le sens de la réalité ainsi que le courage & la faculté d'enthousiasme.

 

Qui désire augmenter sa capacité cognitive et la rapidité des synapses de son cerveau, qui veut se mettre en situation de prononcer des discours enflammés choisit intuitivement le rouge.

D'un point de vue psychologique, le rouge est fréquemment considéré comme le médiateur indispensable entre les pôles de l'amour & de l'agressivité. On part alors du principe de l'agressivité est une étape indispensable avant de développer une véritable capacité d'amour.

 

En égard au puissant effet de cette couleur, trop de rouge est inquiétant. Pour comprendre l'énorme puissance qui l'habite, il faut savoir qu'une pièce totalement peinte en rouge provoque au bout de 15 mn, chez la personne qui s'y tient, vertige & nausée.

Trop peu de rouge, à la longue, est l'expression d'une trop grande passivité et d'un manque de volonté de s'affirmer

 

 

 Articles à développer :

 

Le jaune du soleil

La puissance de l'orange

Bleu comme les profondeurs du ciel & de la mer

Le violet, couleur intermédiaire

Le rose de la rose

Le turquoise qui guérit

Le blanc de l'innocence

Le lait noir de la nuit

Le brun de la terre

Le gris de la souris & de la pierre



28/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres